by Michael Beitz

Qu'on parle, qu'on mange, qu'on boive… Bref, dès qu'on ouvre la bouche, on avale de l'air. Rien de plus normal ! Sauf que certains, à vouloir aller trop vite ou à parler en mangeant, en avalent plus que d'autres. L'air descend alors le long de l'œsophage pour se retrouver avec les aliments à digérer, dans l'estomac. Ce dernier n'aime pas. Il gonfle et l'organisme n'est plus à son aise. D'où une sensation de ballonnement très désagréable, surtout si l'on s'habille avec des vêtements serrés.



lundi 9 avril 2012

Enregistrer un commentaire